Se débarrasser de la cellulite peut aider une personne à être mieux dans sa peau.

Dr Andreas Nikolis, un chirurgien plasticien respecté à l’échelle nationale et directeur médical des centres Victoria Park Medispa au Québec, a fait croître sa pratique en se fondant sur une philosophie voulant que lorsqu’il est question d’amélioration esthétique, les patients cherchent des résultats personnalisés.  « Chaque patient est comme une peinture unique. Il faut trouver ce dont elle a besoin pour prendre vie » dit-il.

Lorsque les patientes intéressées par l’esthétique demandent conseil pour un traitement de cellulite à Dr Nikolis, il est conscient des aspects émotionnel et psychologique découlant de leur désir de se débarrasser d’un problème qui a miné certaines depuis des décennies.   Bien que beaucoup de patientes expriment leur frustration de ne pas pouvoir se débarrasser de la cellulite par le truchement de régimes alimentaires et d’exercice, la réalité est que la cellulite est un problème cutané et non un problème de graisse.  C’est pourquoi les régimes alimentaires et l’exercice n’ont aucun effet sur son apparence. À moins de la régler au niveau structurel, la cellulite ne part jamais.

Cellfina - Discover your inner booty

Pour les patientes à la recherche de résultats remarquables, Dr Nikolis recommande subcision, une intervention non effractive qui utilise un dispositif de la taille d’une aiguille pour couper avec précision les bandes conjonctives sous la peau qui créent le plissement sur la surface de la peau.   Non seulement les résultats sont-ils immédiats et importants, mais ils continuent à s’améliorer au fil du temps : les résultats constatés par les patientes au troisième mois seront moins prononcés que ceux qu’elles verront au douzième mois. Dr Nikolis tire une fierté de suivre ses patientes pendant au moins un an après l’intervention pour surveiller cette amélioration continue.  « Les patientes avec une cellulite modérée à qui l’on élimine de 80 à 90 % de leur problème sont des patientes très heureuses », dit-il.

Autres lectures